HAIKU DU COEUR N° 10

Tuant une mouche
j’ai blessé
une fleur

Kobayashi Issa

 

Celui qui a lu des éléments passés à la postérité sur la biographie de Kobayashi Issa (1763-1828) peut considérer que la vie de ce poète fut extrêmement douloureuse car émaillée de nombreux décès dans son entourage. Malgré la disparition de quatre de ses enfants et celle de son épouse, Issa (littéralement : « Tasse de thé »), marque sa poésie – il est l’auteur de 20 000 haïkus – d’humour et de compassion.
Dans ce haïku, Issa s’intéresse à l’infiniment petit, l’insecte, la fleur. De la banalité du geste – tuer une mouche – il touche au sentiment de culpabilité qui peut apparaitre après que cet élan (volontaire ou pas ?) ait endommagé des pétales fragiles.
De nos jours, ce tercet pourrait servir de slogan aux défenseurs de la nature face à ceux qui sous couvert de rendements accrus produisent et commercialisent des produits qui causent tant de ravages dans le milieu naturel. Chacun sait que les abeilles, par exemple, sont considérées comme menacées.
Ce haïku fait écho avec nos représentations du milieu dans lequel nous vivons. La plupart du temps, la mouche ne soulève pas beaucoup d’enthousiasme, elle est décrite au mieux comme insupportable, au pire comme malfaisante. Belzebuth, ancienne divinité syrienne, est considéré comme le seigneur des mouches. La fleur, quant à elle, introduit ici de la compassion dans la mesure où elle est reine de nos campagnes.
En quelques mots Issa suggère une kyrielle de questionnements relatifs à notre manière d’appréhender la nature.

Jean Le Goff

1er décembre 2012

Le haïku est extrait de Anthologie du poème court japonais. Oeuvre collective présentée et traduite par Corinne Atlan et Zeno Bianu. Editions nrf Gallimard. Paris 2008. 240 pages.

Une réflexion au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 10 »

  1. De l’éphémère, tracé d’un coup de pinceau en un seul souffle, qui mène à une réflexion profonde.
    C’est là toute la magie du haïku.
    Merci Jean pour ce coup de coeur !.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s