HAÏKU DU CŒUR N°54

 

Un monde de douleur

alors même que les cerisiers

sont en fleur

 

Lorsqu’on est vieux

même la longueur du jour

est cause de larmes

 

Issa (一茶 , 1763-1828)

 

« Selon Shiki, les haïkus de Issa se distinguent par le comique (comédie de situation), la satire (moquerie des guerriers et des moines dépravés), et la compassion (empathie bouddhiste pour le faible et tout ce qui vit) ».

Oui, Issa ne faisait pas que le clown (cf. Haïku du cœur N° 21), il savait aussi montrer de la compassion.

Dông Phong

Issa-Portrait

Portrait d’Issa par Muramatsu Shunpo (1772-1858).

 

 Sources :

Les haïku d’Issa proviennent du recueil de Roger Munier, HAÏKUS, Anthologie (1978), Réédité par Fayard en 2006, pp. 57 et 44.

Le commentaire de Shiki et le portrait d’Issa sont extraits de http://fr.wikipedia.org/wiki/Kobayashi_Issa

2 réflexions au sujet de « HAÏKU DU CŒUR N°54 »

  1. Des haïku bien profonds même!

    Bonne idée de nous les faire connaître, Dông Phong!

    Belle fin de dimanche,
    Claudie

    • Chère Claudie,
      Merci d’avoir apprécié.
      Je voulais montrer un autre caractère d’Issa, qu’on pourrait juger hâtivement à travers mon Haïku du coeur N° 21.
      Bonne soirée,
      Bien amicalement.
      Dông Phong

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s