HAIKU DU COEUR N° 63

A présent que les vaches sont à l’estive

Avant de voir le calendrier 2013 tourner la page du printemps, qu’il nous soit permis de diriger le regard en arrière durant quelques minutes pour constater que ce printemps-là s’est un peu fait déborder par l’hiver.

Pour illustrer ce propos, voici un haïku de Shiki (1867-1902) qui me paraît être en concordance avec ce que nous venons de vivre ces derniers mois :

sur une peinture de neige
encore accrochée au printemps
la poussière s’est déposée

Pour l’anecdote, la transhumance à laquelle j’ai eu la chance d’assister avec 15000 autres personnes au sommet du col d’Aubrac le 26 mai dernier a donné lieu à des photographies qui ne dépareraient pas dans ce tercet.

Curiosité touristique et rendez-vous ancestral, la transhumance est un rituel dont on retrouve les règles dans des écrits du XIIème Siècle : montée des troupeaux fin-mai à la Saint-Urbain et retour au bercail à la Saint-Guénolé mi-octobre.

La fierté de l’éleveur est au zénith ce jour-là et quelques bancs neigeux sur les versants n’altèrent pas son enthousiasme ; chacun cependant s’accordant à dénoncer le caractère exceptionnel de l’entreprise cette année. Les vaches arborent des fleurs en papier, des branches de houx pour les plus belles, et les sonnailles qu’elles ont autour du cou renforcent le caractère festif de la migration.

Symbole d’une liberté retrouvée, concrétisation d’une flore renaissante, la transhumance offre le spectacle de l’authenticité et de la pleine communion avec la nature.

Cependant, je ne peux clore cet article à connotation météorologique sans avoir une pensée émue pour tous ces habitants des vallées pyrénéennes en particulier, si cruellement touchés par les calamités de ces derniers jours. Pour eux, ce printemps-là s’est révélé implacable.

Jean Le Goff

22 juin 2013

Bibliographie :

Shiki, le mangeur de kakis qui aime les haïkus. Poèmes choisis et traduits par Cheng Wing fun et Hervé Collet. Editions Moundarren, chemin des bois, Millemont. Printemps 2007. 116 pages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s