HAIKU DU COEUR N° 118

LES ECLATS DE LA NATURE

Plutôt que les fleurs de cerisiers
les petits pâtés
Retour des oies sauvages

Matsunaga Teitoku (1571 – 1654)

On ne le dira jamais assez, il est permis de sourire ou de rire d’un haïku.

Haïkaï à l’origine signifie « jeu d’esprit » et désigne le style humoristique de la forme littéraire classique. Les poètes se l’approprient progressivement, le haïkaï utilise la parodie et détourne aussi parfois les mots du sens communément admis au quotidien. L’école Teimon-Ha de Teitoku s’emploie à définir des règles de composition du haïkaï, le Maître recensera celles-ci dans un essai (Gosan). De ce fait, le haïkaï prendra son envol au-delà d’une certaine élite dans toutes les franges de la société. L’intention comique de certaines oeuvres ne disparait pas pour autant.

Dans le tercet qui ouvre cet article, Teitoku relativise la portée du Hanami (regarder les fleurs) : rituel printanier qui consiste à aller en groupe ou en famille admirer les fleurs de cerisiers. L’attention portée à ce miracle de la nature renouvelé chaque année est détournée par les fientes d’oies sauvages qui, parsemant la campagne de cadeaux naturels, indiquent leur retour. Que celui qui n’a jamais retrouvé le pare-brise de sa voiture maculé de la sorte se l’imagine…

La nature est plurielle et les spectacles quelle offre, s’ils ne répondent pas toujours aux canons de l’esthétique, ne sont pas moins diversifiés et savent nous distraire de par leur originalité. Dans son anthologie-promenade, Maurice Coyaud écrit : « J’aime cette poésie, parce qu’elle a les pieds sur terre, et se moque de tout. Et pourtant le style n’est jamais sec ».

Pour celles et ceux qui s’emploient régulièrement à cueillir des haïkus cet avis méritait, à mon sens, d’être partagé. Il me reste à souhaiter que ce printemps vous soit fécond…

Jean Le Goff

17 mai 2014

Bibliographie :

Fourmis sans ombre, anthologie-promenade de Maurice Coyaud aux éditions Phébus / Libretto. Paris 1999. 314 pages.

4 réflexions au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 118 »

    • Merci Monsieur, ce compliment pour cette rubrique me va droit …. au coeur ! Il s’agit pour moi de faire partager la magie du haïku par toutes les portes d’entrée possibles.
      Amitiés

      Jean Le Goff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s