HAIKU DU COEUR N° 129

COMPASSION

Traversant le terrain de football
de retour du travail
L’homme d’affaires solitaire

Jack Kerouac
1922 – 1969

Dans le même esprit que le Haïku du Coeur de la semaine dernière, ce tercet met en scène ce quelqu’un qui s’adonne au business, sinon par conviction, du moins par obligation. On se surprend à éprouver un sentiment de compassion pour lui, parce que la fête est finie, il n’y a pas participé et ce qui lui reste c’est l’impression d’être irrémédiablement seul. Reste à savoir comme est vécu le prix à payer ?

Jean Le Goff

2 août 2014

Bibliographie :
– Le Livre des haïku de Jack Kerouac. Editions La Table Ronde. Paris 2006.

4 réflexions au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 129 »

  1. pauvre homme d’affaires solitaire..
    on pourrait lui offrir cet autre haiku pour le consoler:
    tout ça c’est du rien
    mais nous l’avons quand même
    alors marchandons la nuit
    au commerce des mots

    bonnesnvacances

    • Merci pour ce commentaire découvert au retour de vacances. Imaginons un commerce des mots autrement plus attractif que celui qui nous est proposé tous les jours….
      Amitiés

      Jean Le Goff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s