HAÏKU DU CŒUR N° 141

Le Jardin de Mila

Chers ami(e)s,

J’ai le plaisir de vous faire part de la parution prochaine d’un recueil de 111 haïkus, écrits dans la pure tradition de la méditation bouddhique par le lama Jigmé Thrinlé Gyatso, en hommage à Milarépa  (né Mila Thöpaga, 1040-1123), un magicien, yogi et poète tibétain devenu un maître de renom du bouddhisme tibétain.

Vous pouvez d’ores et déjà envoyer votre souscription à l’éditeur.

Dông Phong

Lama Jigmé Thrinlé Gyatso

Le jardin de Mila

Suivi de Y et Empreintes

Date de parution : mars 2015

Éditions de l’Astronome

9 avenue du Général de Gaulle

74200 Thonon Les bains

http://www.editions-astronome.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=146

9 €

 

Extrait du Jardin de Mila :

Cette nuit tombe la neige

et au matin

tout est blanc et arrondi

Sous la fine couche

de neige très fine

tout n’est plus que souvenir

 

  

Sur la neige de l’oubli

et derrière le regard ébloui

la liberté

  

Ciel de mon esprit !

Où l’avais-je oubliée

la pleine conscience ?

 

 

Dans le jardin de Mila

un état pour tout

celui de nature

.

 

Lama Jigmé Thrinlé Gyatso

Né en 1967 à La Roche sur Yon, Vendée, Jigmé Thrinlé Gyatso a suivi des études de musique, de philosophie et de psychologie, puis a enseigné comme professeur de piano, de solfège et de chorale, et a publié son premier recueil de poèmes en 1985 sous son nom civil Yves Boudéro.

Moine bouddhiste depuis 1987, il a vécu 13 ans en communauté avant d’aller recevoir les enseignements personnels d’un grand Maître de méditation à la frontière népalo-tibétaine.

Depuis l’an 2000, il vit solitaire en retraite en Savoie, tout en se consacrant à l’écriture.

Entre ses périodes de retraites il lui arrive de répondre aux invitations qui lui sont faites pour enseigner, donner des conférences, guider des retraites et participer au dialogue interreligieux en France et en Suisse, et continue à voyager  régulièrement dans les pays himalayens.

Il est l’auteur de « L’oiseau rouge et autres écrits », « Silencieux arpèges », et le compilateur de « Le Doigt qui montre la voie », aux éditions de l’Astronome.

(Source : http://www.recoursaupoeme.fr/po%C3%A8tes/jigm%C3%A9-thrinl%C3%A9-gyatso )

ob_b4ddbd_milarepa-statue.jpg

Milarépa

(Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Milar%C3%A9pa )

2 réflexions au sujet de « HAÏKU DU CŒUR N° 141 »

    • Bien vu Jean-Paul.
      Oui, le lama Jigmé Thrinlé Gyatso traduit magnifiquement ses méditations à travers des poèmes.
      Il en a écrit beaucoup.
      Très amicalement.
      Dông Phong

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s