HAIKU DU COEUR N° 163

HAIKU DU COEUR N° 163

La cueillir quel dommage !

La laisser quel dommage !

ah cette violette !

Naojo

Il est beau n’est-ce pas ? …

Il est si beau ce haïku qu’il a déjà fait vibrer des centaines de coeurs de haïjins. Peut-être même qu’il en a rendu jaloux quelques-uns ? Comment ne pas y avoir pensé avant l’auteur… ? Cette simplicité, cette exclamation presque naïve et si désarmante : le lecteur semble retrouver son regard d’enfant. Le poème apparait comme un hymne dédié à la plus modeste des fleurs.

Je vous offre ce parfum de violette en guise de retrouvaille. Les prochains articles de la rubrique Haïku du Coeur se rapporteront à des haïkus de printemps : on l’a tant attendu celui-ci … De le voir s’épanouir sur des pétales de violettes me ravit et j’espère que ce plaisir sera partagé.

Une précision concernant ce haïku ; ne me demandez pas plus amples informations sur l’identité de son auteur ; c’est l’une des énigmes du haïku moderne. Sur le site Biloba over-blog.com vous pouvez lire que renseignement pris auprès du service culturel de l’Ambassade du Japon, celle-ci répond :  » l’auteur du haïku répondant au nom de Naojo est inconnu au Japon « ….

Extrait de  » Haïkus « , la célèbre anthologie publiée chez Fayard en 1978 par Roger Munier, il semblerait que le haïku soit l’une de ses oeuvres et publié sous un nom de plume : Naojo en l’occurrence.

 » Le monde est le voile éclatant d’une splendeur qui se dérobe  » avançait Roger Munier, le haïku de la violette ne manque pas de nous le rappeler de la manière la plus subtile.

Jean Le Goff

16 mai 2015

Bibliographie :

– Haïkus, anthologie, texte français de Roger Munier, préface de Yves Bonnefoy. édition de poche, mars 2006, Points. Paris. 230 pages.

– Site Biloba over-blog.com

Publicités

5 réflexions au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 163 »

  1. Après ce si beau haïku, restons près des pâquerettes, heu non, des violettes et pour répondre à Véronique D….

    Violette foulée —
    mais seule la vache fait
    carpette sous le pied

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s