HAIKU DU COEUR N° 171

HAIKU DU COEUR N° 171

Peintre et poète

On voit la brise du matin

souffler les poils

de la chenille

Yosa Buson

(1716 – 1783)

Parmi les Grands Maîtres du haïku, Yosa Buson occupe une place à part car il est celui dont le talent est reconnu de manière éminente tant dans le domaine de la poésie que dans celui de la peinture.

Yosa Buson naquit en 1716 dans une famille de paysans et se mit à peindre dès son plus jeune âge ; devenu adulte ses paravents décorés seront prisés du grand public ; plus vieux, il laissera le pinceau de côté et la poésie seule l’occupera jusqu’à ses dernières heures le 25 décembre 1783.

Dans le haïku qui ouvre cet article, l’oeil du peintre se révèle dans toute son originalité ; Yosa Buson puise ses expériences au contact des spectacles de la nature, qu’ils soient grandioses ou modestes comme dans le cas présent.

Qui s’attarde à observer le corps duveteux d’une chenille lorsque le vent se lève ?

Par une telle observation, Buson nous renvoie à notre condition d’humains au milieu d’une nature foisonnante et qui offre des spectacles sur lesquels, par souci d’harmonie avec notre environnement, il conviendrait de s’attarder plus souvent.

Jean Le Goff

11 juillet 2015

Bibliographie :

– Haïkus : anthologie, texte français de Roger Munier. Préface de Yves Bonnefoy. Points. Paris 2006. 228 pages.

Publicités

2 réflexions au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 171 »

  1. Ma première rencontre avec le haïku fut un petit livret de poèmes de Buson , page de gauche en japonais et page de droite en français. Sa délicatesse et son regard humain sur toute chose……….
    Amitiè
    J.P.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s