HAIKU DU COEUR N° 197

HAIKU DU COEUR N° 197

SENTIMENT AMOUREUX

Bain de soleil

je cache une lettre d’amour

sur mon sein

Masajo Suzuki

1906 – 2003

Feignons d’être en été…, cela ne peut pas faire de mal !

Alanguie dans quelque transat, la femme amoureuse laisse aller sa rêverie. Il lui tarde de lire la missive et pourtant elle se retient. Pour l’heure, elle la dissimule au plus intime de son être. Peut-être va-t-elle attendre que le soleil se couche pour se délecter de la prose de son amant ?

Jacques Prévert, qui n’avait pas la langue dans sa poche et dont la plume ne sommeillait jamais très longtemps, avait coutume de dire :  » il n’y a pas 5 ou 6 merveilles dans le monde, mais une seule : l’amour « . A ce sujet tout le monde s’accorde, je crois. Manière comme une autre d’avoir confirmation que les poètes ont toujours raison.

Ici comme ailleurs, autrefois comme aujourd’hui, le sentiment amoureux fait battre le coeur du monde et les mots sont là pour le suggérer et l’entretenir.

Jean Le Goff

16 janvier 2016

Bibliographie :

  • Du rouge aux lèvres. Anthologie. Haïjins japonaises. traduit du japonais et présenté par Dominique Chipot et Makoto Kemmoku. éditions Points 2010. 270 pages.
Publicités

2 réflexions au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 197 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s