en parlant du printemps

La pluie de printemps

gonfle les caniveaux

petits bateaux en perdition.

 

Bouvreuil et pinson

mésange et moineau

le petit peuple du printemps.

 

Les pieds mouillés 

dans les galoches

premières primevères.

 

Un hérisson

un autre hérisson

le grand réveil.

 

Soleil d’avril

sur les terrasses

ma voisine se découvre d’un fil.

Publicités

2 réflexions au sujet de « en parlant du printemps »

  1. Bravo pour ce florilège de petits poèmes qui réconfortent en honorant le printemps, j’aime beaucoup  » le petit peuple…  » Merci, mes amitiés et bien cordialement,

    Jean

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s