HAIKU DU COEUR N° 234

HAIKU DU COEUR N° 234

L’éternel départ

Des oies sauvages

partent vers les bras protecteurs

du soleil et de la mer

Midorijo Abé

1886 – 1980

C’est chaque année la même chose, et chaque année le phénomène fascine tout autant et puis il suffit de lever les yeux pour assister à ce spectacle : le départ des oiseaux migrateurs.

Je devrais dire le passage, car on ne sait d’où ils viennent précisément. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’ils s’en vont vers des cieux plus cléments, des lendemains toujours ensoleillés, des pays imbéciles où jamais il ne pleut disait Georges Brassens, et qu’ils nous laissent ici comme des pauvres bougres cloués sur un banc. Alors, on ne peut que les observer avec nostalgie, eux qui sans vergogne nous laissent anxieux à la porte de l’hiver.

On évitera de penser que dans quelques mois ils seront de retour. On préférera imaginer la lumière sous les latitudes qu’ils s’en vont rejoindre. Protecteur en effet ce soleil qui va bientôt nous manquer. Protectrices que ces contrées d’Egypte ou du Maroc noyées de soleil qui va les accueillir au bout d’une route qui reste un mystère.

On dira qu’ils sont arrivés épuisés, amaigris mais heureux. Ils goûteront à ces nouvelles lumières et dans nos têtes, le jour se prolongera encore et toujours à en oublier les frimas qui plombent nos atmosphères à venir. Les oiseaux migrateurs nous font rêver, jusqu’au délire, jusqu’à ces suppléments d’été qu’ils délivrent sur leur passage et dont nous leurs sommes reconnaissants. Espace d’un instant fébrile qui nous échappe et qu’on leur envie un peu.

Jean Le Goff

8 octobre 2016

Bibliographie :

  •   Anthologie, du rouge aux lèvres ; haïjins japonaises ; traduction et présentation de Dominique Chipot et Makoto Kemmoku ; édition bilingue ; Poésie / Points ; Paris 2010 ; 270 pages.

2 réflexions au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 234 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s