HAIKU DU COEUR N° 244

HAIKU DU COEUR N° 244

HAIKU GOUAILLEUR

Même devant l’empereur

Son galure, il ne l’ôte pas

L’épouvantail

Shirao (1735-1792)

Ce haïku est extrait de l’ouvrage Fourmis sans ombre, une anthologie-promenade de Maurice Coyaud, où il figure à la rubrique automne. L’auteur rappelle que l’automne au Japon est considéré comme la saison des épouvantails,  » compagnons muets du déclin de l’année « .

Le tercet ici présent clôturera donc dignement cette phase automnale de la rubrique Haïku du Coeur. Oeuvre tonique autant qu’humoristique, il met en scène un nouvel épouvantail, plus alerte, me semble-t-il que celui de la semaine dernière.

On croirait le poème sorti de la bouche d’un Maurice Chevalier ou (mieux) de la plume d’un Michel Audiard. Il n’en est rien bien entendu, je ne sais d’ailleurs pas si les intéressés pratiquaient le haïku.

Celui-ci est né de la verve de Shirao au cours du XVIII ème siècle finissant. L’auteur, disciple du grand Maître Matsuo Bashô (1644-1694), et près d’un siècle plus tard, s’emploie à perpétuer l’esprit du haïku. L’esprit gouailleur vient en prime serai-je tenté d’ajouter.

Afin d’augmenter cet effet, le traducteur nous offre ici l’un de ces merveilleux anciens mots que la langue française affectionne tout particulièrement. Galure est ici une abréviation de galurin pour désigner le couvre-chef de notre épouvantail devenu rebelle. Descendu du latin, le terme prête à sourire et se veut original autant que la forme du chapeau qu’on lui imagine. Dès lors, une telle coiffure ne peut que l’encourager à des actes d’incivilité.

Vaillant épouvantail, muet devant l’Eternel, il s’amuse à défier le plus puissant. Laissons-le à ses manigances, l’automne tire à sa fin. Il est plus tard que tu ne penses, serait-on tenté de lui indiquer ; dès la semaine, seul l’hiver fera peur aux oiseaux.

Jean Le Goff

17 décembre 2016

Bibliographie :

  • Fourmis sans ombre – une anthologie-promenade de Maurice Coyaud aux éditions Phébus. Paris 2005. 313 pages.

Publicités

Une réflexion au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 244 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s