HAIKU DU COEUR N° 260

HAIKU DU COEUR N° 260

Magie du haïku

Le bleu de l’azur

et le rouge des fleurs de prunier

me suffisent

Shô Hayashi

Voilà très précisément un instant de vie qui correspond à notre quotidien en ces premiers jours de printemps. Grâce au talent de son auteur, il illustre la faculté que possède le haïku de traduire l’éphémère tout en manifestant un caractère d’universalité.

Trois vers et tout est dit et en particulier cette fièvre de beauté que le printemps déploie sous nos yeux et dans nos têtes. De cette extase naît un sentiment de satisfaction de voir Dame Nature revivre, rejaillir comme une source vive et claire.

Le drame serait de passer à côté de ces spectacles enchanteurs que la saison nous réserve. Le drame serait de ne pouvoir ni voir, ni sentir, ni entendre, ni toucher, ni goûter. Le drame serait de perdre l’un ou l’autre sens et de percevoir une altération, un manque, une dépossession.

Le haïku résulte d’une ouverture des sens. De cette ouverture émerge une petite musique en trois temps, quelque chose qui s’extrait de la nuit pour devenir humain, terriblement humain.

Vive le printemps, vive le haïku et… au plaisir !

Jean Le Goff

08 avril 2017

Bibliographie :

  • Haïkus d’aujourd’hui / La lune et moi ; traduit du japonais et présenté par Dominique Chipot et Makoto Kemmoku. Points. Paris 2011. 140 pages.
Publicités

4 réflexions au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 260 »

  1. Fixer un tel instant alors que tout va si vite au printemps. Dans quelques heures , de nouvelles fleurs.
    amitié
    J.P.S

  2. À nos yeux, beautés du printemps, toute sa poésie et pourtant…!

    Insipide ce printemps
    Plus aucune odeur colorée
    Saleté d’anosmie

    Vive le haïku printanier; At!.. At!.. Atchoum !…
    Snif !… BON WE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s