HAIKU DU COEUR N° 265

HAIKU DU COEUR N° 265

L’hirondelle

Sur l’aile du vent

Légère et lointaine

L’hirondelle

Natsumé Sôseki

1867 – 1916

C’est un haïku à la fois sobre et très beau que nous offre Natsumé Sôseki ce matin. J’aime à vous faire goûter une telle oeuvre qui nous rapproche de la nature et de la poésie. Tout ici inspire grâce et légèreté. L’hirondelle de ce poème n’est même pas furtive, elle règne, et se laisse admirer tant elle est sûre de sa majesté.

En mai, voici venu le temps des hirondelles et des dictons qui les accompagnent. Elles nous prévoient le temps qu’il va faire, nous laissent supposer que si l’une ne fait pas le printemps, les choses sont toujours plus compliquées dans la vraie vie. Disons-le sans hésiter, les hirondelles nous paraissent mystérieuses, raison pour laquelle elles nous incitent à disserter.

N’aimez-vous pas les entendre gazouiller lorsqu’elles sont en bandes et qu’un ciel d’orage survient en soirée ? On croirait qu’elles souffrent d’une chaleur qui leur devient insupportable, elles qui pourtant suivent la courbe du soleil. Leur vol désordonné donne à penser qu’elles sont devenues ivres et qu’elles s’encouragent les unes les autres afin de garder le cap.

De leurs conciliabules sur les fils électriques, je ne dirais rien. Théophile Gautier, en son temps, a imaginé ce qu’elles se disaient. Relisez son ode propice à nous faire voyager.

Jean Le Goff

13 mai 2017

Bibliographie :

  • Haïkus de Sôseki ; éditions Philippe Picquier poche ; Paris 2009 ; 140 pages.
Publicités

Une réflexion au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 265 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s