HAIKU DU COEUR N° 270

HAIKU DU COEUR N° 270

 

TOUCHANTES FLEURS

 

Fleur d’un soir

Ephémère et mélancolique

Qui demain ne sera plus

Natsumé Sôseki

1867 – 1916

 

S’il est vrai que le printemps est la saison des fleurs, enivrons-nous jusqu’à plus soif à présent que cette saison tire à sa fin. Arrêtons-nous un instant devant un buisson de roses, la fleur d’un seringua, celle d’un hortensia ou l’éclat si particulier des capucines dont la couleur orange est d’un tendre quasi-magique au-dessus de vieilles pierres ternies par les ans. Le rose d’une fleur de géranium rivalise parfois avec le jaune moucheté d’une petite pensée : c’est un spectacle permanent que celui des fleurs, et le vocabulaire peut arriver à manquer pour en décrire la variété.

Avec ce haïku, Natsumé Sôseki se situe dans le rôle qu’il adore : celui de faire prendre conscience de la fragilité des choses.

Dès lors, le choix de ce haïku pour clore le cycle du printemps n’est bien entendu pas anodin, comme il ne peut être fortuit de terminer la séquence dédiée à Sôseki par ce tercet.

Expression de l’éphémère, le haïku en général peut sembler parfois nostalgique comme s’il s’employait à faire prendre conscience que le temps qui passe ne s’écoule pas sans un certain nombre de conséquences. La fleur incarne sa fuite inexorable ; délicate par essence, elle concentre autour d’elle toutes les fragrances de la condition humaine. La fleur illustre magistralement le passage flamboyant d’une vie, qui par nature, ne peut se prolonger indéfiniment.

Jusqu’à ce que nos yeux se ferment, qu’il nous soit permis de contempler les fleurs sans modération.

Au plaisir … et à la semaine prochaine pour d’autres aventures poétiques au coeur du bel été !

 

Jean Le Goff

17 juin 2017

 

Bibliographie :

  • Haïkus de Sôseki ; éditions Philippe Picquier poche ; Paris 2009 ; 140 pages.
Publicités

4 réflexions au sujet de « HAIKU DU COEUR N° 270 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s