en fouillant…

En fouillant dans ses petits papiers….

 

Une plume légère sur son nez

déposée par le vent

mon chat louche.

 

 

Sur la verrière

en ombre chinoise

le chat.

 

 

Sur la tasse

la trace de ses lèvres

j’y pose les miennes.

 

 

Toi, là! je t’aime

étrange inscription

sur une pierre.

 

Haïkus d’Alvina.