L’Empire des signes

En passant

« Tout en étant intelligible,le haïku ne veut rien dire et c’est par cette double condition qu’il semble offert au sens, d’une façon particulièrement disponible (…) L' »absence » du haïku – comme on dit aussi bien d’un esprit irréel que d’un propriétaire parti en voyage – appelle la subornation, l’effraction, en un mot, la convoitise majeure, celle su sens. Ce sens précieux , vital, désirable comme la fortune – hasard et argent – , le haïku débarrassé des contraintes métriques – dans les traductions que nous avons – semble nous le fournir à profusion, à bon marché et sur commande. Dans le haïku, dirait-on, le symbole, la métaphore, la leçon ne coûte presque rien (…) Etc.

Suite à mon interrogation dans La Lettre 24, Intérieurement – rubrique qui reviendra à chaque édition – je vous invite, si vous ne l’avez pas encore découvert, à lire : L’empire des signes de Roland Barthes – 1970, Ed. d’Art Albert Srika.

Il est en bonne place sur mes étagères.

Alain Legoin

En passant

Dans le cadre de nos ateliers d’écriture longue

Edition du roman « Comme l’amarre glisse à l’eau »

Ed. Les oiseaux de papier – 56800 – Ploërmel

15€

Kergrist, commune du Morbihan, organise tous les deux ans une fête pour toutes les personnes de ce patronyme. En 2010, lors  du dixième anniversaire du rassemblement, certains invités apprendront la mystérieuse disparition de Loïc.

Trois années, trois longues années sans aucune nouvelle de ce photographe professionnel parti en reportage au Venezuela. On parle, on s’interroge… Quelques-uns semblent être sur une piste : Yann en Afrique, Gisèle en France, Gwen au Pays de Galles. Marcelle pense l’avoir croisé…

Est-il possible que Loïc soit encore vivant ? Que lui est-il arrivé ? Pourquoi se cacherait-il ?  Où peut-il bien se trouver ? Et même si Sonia semble accepter l’idée que son mari puisse ne jamais revenir, Virgil, son fils, ne cessera de penser qu’il pourrait le retrouver.

Deux ans plus tard, tous se retrouveront à la fête…

__________________________

Découvrez cette expérience unique d’une écriture à huit mains en atelier (dont 7 personnes de l’Association L’Essaim d’Abraham), production dirigée durant 10 mois par Alain Legoin, fondateur, animateur et secrétaire de Haïkouest.

Alain vous propose une souscription jusqu’au 15 décembre 2011 : 12 €

___________________

Envoyez votre réservation par haiku575@hotmail.fr

ou par le formulaire dans haikouest.net – page « évènements »

Adresse d’envoi du chèque à l’ordre de : Alain Legoin

 Haïkouest – 1 rue des hortensias – 56120 JOSSELIN

___________________

Merci beaucoup de votre intérêt pour notre travail littéraire

Cette année, le thème de son travail est : « les 7 péchés capitaux + 1″

à bientôt…